Entre la montagne 

et le fleuve 

les nuages épongent  

nos fièvres. 

Dérouler le ruban de la route 138. S’arrêter dans un Tim et faire découvrir le goût amer d’un expresso dans une tasse de carton à celui qui nous conduit vers son village. Retrouver le rocailleux de la voix de Bernard. Old, old friend. 

 

Je le connais depuis toutes ces années, Bernard, des étés à Mingan sable et rouille, sur les galeries radio chansons country, avec l’odeur de pain sous le feu et ses blues aujourd’hui lavés par de longs séjours en forêt à ramener les jeunes à la