On oublie 

que tout est à reconstruire

à chaque